mardi 2 juin 2015

MOBILISONS-NOUS !



MOBILISONS-NOUS !
4ème réunion du groupe paritaire du 28 mai 2015,
en présence de la Direction, et des organisations syndicales représentatives

1.    Point sur la pétition :
Déjà près de 500 signatures (soit près de 50 % des salariés) recueillies et présentées à la Direction lors de la réunion du 28 mai. La pétition continue de circuler : obtenons un maximum de signatures avant la réunion du 10 juin :
Mobilisons-nous pour atteindre la « super target » : signez, et faites signer !
Soyons plus forts avec plus de signatures

2.    Extrait du courrier adressé par la CFTC et la CFDT le 12 mai 2015 (avec le soutien de la CGT)
« …Afin de poser le cadre de cette réunion, la CFDT et la CFTC signataires de l’accord d’entreprise Diac, vous demandent une réponse écrite à ces 4 questions avant la réunion du 28 mai :
- Dénoncerez-vous l’accord d’entreprise Diac 1983  avant la date d’échéance de dénonciation ?
- Demanderez-vous la révision d’un ou plusieurs articles de l’accord d’entreprise Diac 1983  avant la date d’échéance de révision ?
- Si oui, quel(s) article(s) ?
- Dénoncerez-vous d’autres accords ? Lesquels ? …»

Extrait de la réponse de la Direction (courrier du 22 mai 2015) :
«…A ce sujet, la Direction n’envisage pas d’autres évolutions de fond que celles portant sur les bonifications d’hiver, les congés de fin de carrière et la prime d’ancienneté… Dans ce cadre, les questions de dénonciation ou de révision, dont vous faites état dans votre courrier, m’apparaissent prématurées…».
La Direction nous a fait comprendre qu’elle ne souhaite pas dénoncer partiellement ou totalement l’accord d’entreprise de 1983. Sur ce principe, nous sommes prêts à échanger.

3.    Nous avons avancé et obtenu :
- que l’article 20 de l’accord d’entreprise de 1983 portant notamment sur les indemnités de licenciement et de départ à la retraite ne soit pas remis en cause (la Direction a reconnu avoir fait une erreur sur ses présentations).
- des précisions sur le nombre de jours de bonification qui fait ressortir clairement que les bénéficiaires des congés bonifiés en prennent en moyenne 3 par an.
La Convention Collective ASF prévoit la prise des jours de bonification en une seule fois.
- qu’une 5ème réunion du groupe paritaire ait lieu le 10 juin afin de laisser le temps aux organisations syndicales de consulter leurs collègues et à la Direction de réfléchir sur leur projet de gel de la prime d’ancienneté

4.    Les bloquants :
- la Direction maintient sa demande de plafonner à 2 jours les bonifications d’hiver, notamment au détriment des familles.
- la Direction maintient sa demande de suppression des jours de fin de carrière, dans la perspective où l’âge de la retraite risque d’être allongé jusqu’à 67 ans à la demande du MEDEF.
- la Direction maintient sa demande de suppression de la prime d’ancienneté.
- la Direction s’obstine à « transvaser » l’évolution de la prime d’ancienneté des agents de maîtrise et Cadres non forfaitisés vers les AIS « Augmentations Individuelles de salaire » vers tous les salariés y compris les Cadres forfaitisés. Elle veut ajouter une injustice à un préjudice.
Et pourquoi les Primes Variables Groupe (PVG) ne seraient-elles pas également redistribuées à tous les salariés ?
Nous estimons qu’il est possible de faire cohabiter les trois systèmes suivants :
participation + intéressement + prime d’ancienneté.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire