jeudi 7 mai 2015

CFDT, CFTC et CGT ont entendu le message du personnel


Amphi du 5 mai 2015 avec les salariés : une première à la Diac à la hauteur des enjeux :
Mardi 5 mai 2015, les salariés du siège de RCI Banque-Diac ont participé massivement au débat organisé par l’intersyndicale CFDT-CFTC-CGT. L’amphithéâtre du siège a accueilli plus de 300 personnes qui ont pu partager librement leurs idées sur des sujets brûlants concernant nos droits sociaux fondamentaux : nos accords d’entreprise,  notre mutuelle …
A l’heure où des attaques sont méthodiquement orchestrées par la direction générale contre nos Congés, notre Prime d’Ancienneté, notre Participation, nous resterons intransigeants et déterminés à agir tous ensemble.
Nous remercions chaleureusement tous les participants à cet amphi.
Nous avons entendu votre message : « NON à la baisse de la participation, NON à la suppression de notre prime d’ancienneté, NON au plafonnement des bonifications à 2 jours, NON à la suppression totale des jours séniors. »

3ème réunion du groupe paritaire en présence de la Direction, et des organisations syndicales représentatives CFTC, CFDT, et aussi du SNB qui s’était engagé à ne pas venir :

Dès l’ouverture, la CFTC et la CFDT ont fait la déclaration à lire au verso et ont exigé l’ordre du jour et les documents de présentation afin de ne limiter la réunion qu’à l’intéressement.
Nous avons obtenu, grâce à votre soutien que :
Ø  La participation aux bénéfices restera à 11 % de votre rémunération annuelle (et non 10 comme annoncé).
Ø  Le recrutement pour atteindre les objectifs du plan Drive4B :
o   Corporate : 15 CDI Cadres
o   France : 38 CDI supplémentaires dont 37 agents de maîtrise (Sigma : 7 ; Entreprise : 11 AM + 1 Cadre ; Grand Public : 19)
Horaires variables :
En réponse à notre demande soutenue depuis des mois sur l’ouverture de négociations sur les horaires variables hors Siège, la Direction a jugé le moment opportun pour répondre à cette demande. La CFTC et la CFDT ont obtenu que ces négociations sur l’extension des horaires variables se déroulent indépendamment de la négociation sur l’intéressement.
La Direction continue à vouloir financer l’intéressement par les congés : à hauteur de 3 % (au lieu de 4 annoncés) :
Ø  en limitant à 2 jours de bonification (cf convention collective ASF) et,
Ø  en supprimant les jours de congés senior.
Cela reviendrait à monétiser collectivement les jours de bonification et de congés senior alors même que la Direction s’offusque de leur monétisation individuelle.
Pour information, elle propose de verser l’intéressement au prorata du salaire comme pour la participation.

ALERTE MAXIMUM :
La Direction persiste à vouloir supprimer NOTRE prime d’ancienneté garantie pour augmenter LA masse des augmentations individuelles non garanties, ce qui est inacceptable.
Mandatés par les salariés, la CFTC et la CFDT continueront à s’opposer à cette proposition, avec le soutien actif de tous les salariés, avant la 4ème réunion du groupe de travail fixée au 28 mai à 9H00.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire