mercredi 25 mai 2016

Le Point sur les Négociations Sociales N°3 - 23 mai 2016




ÉDITORIAL
Soyons à la hauteur
L’heure des négociations est arrivée. L’année 2016 sera une année sociale chargée à la DIAC. Dans ce contexte la CFDT refuse les petites phrases, les postures, les pseudo-coups médiatiques et la vente de voyages de rêves. « La CFDT n’a pas pour habitude de subir une négociation ».
Retroussons-nous les manches pour écouter les salariés et mener à bien la négociation d’un accord d’entreprise. A chaque instant, posons-nous la question : quel est l’intérêt des salariés ? Construisons ensemble les relations sociales adaptées aux mutations de la DIAC du XXIe siècle. Les salariés nous le demandent ; la CFDT y est prête. Soyons à la hauteur !
Akim LAMOURI, délégué syndical
DIRIGEANTS RCI 
+20% D’AUGMENTATION !

En 2015, les principaux dirigeants du groupe RCI Banque ont augmenté leur rémunération de +20%, passant de 1 673 442 € en 2014 à 2 008 866 € !
Soit 15 fois plus que les +1,3% qu’ils ont octroyés aux salariés DIAC en 2015.

UN ACCORD DE MÉTHODE NÉCESSAIRE

Parce qu’il est capital d’aboutir à un accord d’entreprise en faveur des salariés et de l’entreprise, la CFDT a demandé et obtenu la création d’un accord de méthode définissant, dès le départ, les règles de la négociation de l’accord d’entreprise.
Une fois signé, cet accord de méthode permettra de se concentrer sur le fond et d’approfondir les sujets relatifs aux avantages sociaux et aux conditions de travail des salariés.

DES PROPOSITIONS DE LA CFDT

1

En 2016 pour près de la moitié des salariés, les augmentations ont été ridicules par rapport à leur investissement professionnel. Ainsi, pour éviter l’effet pervers de n’avoir plus que des mesures individuelles de rémunération, la CFDT propose donc la création d’une prime d’expérience qui serait plafonnée en nombre d’année et en pourcentage. L’ASF souhaitait justement compenser la perte de l’évolution de la prime d’ancienneté.

2

La CFDT propose la mesure suivante : un engagement écrit de la direction, stipulant que l’évolution de la prime d’ancienneté soit reversée strictement dans la catégorie concernée : techniciens ou cadres.

3

La CFDT demande l’augmentation de tous les salaires minimas DIAC par coefficient, selon l’exemple de l’ASF.

4

La CFDT demande que les bonifications soient validées jusqu’à la fin de période de prise des bonifications au 30/04/2017. Puis la CFDT veut améliorer la prise des jours de bonifications selon la convention collective ASF.

5

La CFDT demande que les jours « séniors » soient validés jusqu’à la fin de période de calcul des congés au 31/05/2017. Puis de mettre en place une ½ journée sénior par mois comme Renault.

6

La CFDT demande le recalcul, de tous les niveaux intermédiaires au prorata temporis, de la prime d’ancienneté de plus de 15 ans pour maintenir l’avantage acquis individuel.



 
LE CALENDRIER DE LA NÉGOCIATION DE L’ACCORD D’ENTREPRISE

Seules la CFDT et les deux autres organisations syndicales représentatives de l'entreprise ont le pouvoir de négocier et de signer.
Au total il y aura 13 réunions dont la première dédiée à la préparation d’un accord de méthode pour faciliter la négociation de l’accord de substitution.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire