lundi 2 février 2015

Complémentaire santé

La CFDT DIAC fait avancer concrètement la négociation
La CFDT DIAC a rencontré Mercer et la direction, le 27 janvier 2015, avec la volonté de mettre en concurrence Mercer et Humanis.
La CFDT a proposé de refaire les appels d’offres sur les trois pistes suivantes :
  1. Une baisse des cotisations Mercer actuelles
  2. Un accord collectif avec Mercer en vue d’abaisser les cotisations
  3. Un accord collectif avec Humanis - Mutuelle Renault en vue d’abaisser les cotisations
Bien sûr, nous comparerons l’offre de prestation Mercer à celle d’Humanis, lors de notre rencontre du mercredi 4 février 2015 avec ces derniers.
Fin mars 2015, Mercer nous donnera les réponses complètes à nos propositions.
A l’issue de ces rencontres, la CFDT DIAC défendra l’offre la mieux-disante dans l’intérêt général.

MERCER DOIT BAISSER SES COTISATIONS
Les comptes de Mercer DIAC pour les neufs premiers mois de 2014 sont équilibrés avec un rapport sinistre à prime de 96 %, ce qui est satisfaisant.
Les frais de gestions et assurances pèsent 11% des cotisations. Mercer refuse obstinément de baisser ses frais qui sont trop importants par rapport à ceux de Humanis (7,5%).
Mercer nous a informé de l’obligation de mettre en conformité le contrat DIAC avec le « contrat santé responsable » imposé par la loi progressivement à partir d’avril 2015. Cela aura pour conséquence une harmonisation de toutes les offres de base des mutuelles d’entreprises. Mercer nous a annoncé encore un rabotage du contrat santé « base » : l’hospitalisation passera de 500% BR* à 120% BR* !
Cette décision sera prise uniquement avec la direction de la DIAC, qui pilote le contrat Mercer en l’absence d’accord collectif signé avec les syndicats. Bien que les salariés paient leurs cotisations, leurs représentants n’auront pas leur mot à dire, contrairement à un accord collectif !
La CFDT a proposé un accord collectif avec Mercer afin de baisser les cotisations. Mais Mercer a annoncé que ses cotisations resteraient identiques, même avec plus d’adhérents.
Et la CFDT fut surprise de la conclusion de Mercer qui affirme que nous aurons des conditions plus avantageuses avec l’accord Humanis - Mutuelle Renault fort de ses 35000 adhérents !
LE CONTRAT RESPONSABLE SANTE OBLIGATOIRE
Tout va changer en 2015 – 2016 :
  1. à partir du 1er janvier 2016, toutes les entreprises devront proposer à tous leurs salariés une complémentaire santé
  2. à partir du 1er avril 2015, toutes les mutuelles d’entreprise bénéficieront d’avantages fiscaux en contrepartie du contrôle des dépenses de santé
  3. la mise en place du contrat responsable a pour buts principaux la limitation des dépassements d’honoraires des médecins et le plafonnement de l’optique
La CFDT DIAC a trois objectifs pour le contrat dit « de base » :
  1. aligner le contrat de base au meilleur niveau du contrat responsable
  2. optimiser la défiscalisation de la cotisation mutuelle sur la feuille de paie (oui oui ! Les contrats individuels n’en bénéficient pas !)
  3. diminuer le coût de la cotisation
La CFDT DIAC veut gérer le contrat santé en « bon père de famille » afin d’obtenir le meilleur rapport qualité des soins / prix aussi bien pour le contrat de base que pour l’option.

L’ACCORD COLLECTIF HUMANIS – MUTUELLE RENAULT
Bonne nouvelle pour les salariés Renault adhérents à l’accord collectif Humanis - Mutuelle Renault ! L’augmentation de +1,31% du PMSS* au 1er janvier 2015, a été prise en charge intégralement par Renault.
La CFDT DIAC a demandé à la DRH le même avantage pour les adhérents Mercer. Ce qui a été refusé !
La CFDT DIAC persévère dans ses objectifs d’optimisation du contrat par rapport au contrat dit « responsable » et du rapport qualité des soins / prix :
  1. aligner le contrat de base au meilleur niveau du contrat responsable
  2. optimiser la défiscalisation de la cotisation mutuelle sur la feuille de paie
  3. diminuer le coût de la cotisation par rapport à Mercer

ET LES CONTRATS INDIVIDUELS ? ET LES RETRAITÉS ?
Du fait de la généralisation des accords d’entreprise, le contrat individuel deviendra inintéressant et trop cher pour un salarié. Les adhérents individuels MIP, Générali, Groupama, etc… subissent des hausses de cotisations et des baisses de prestations avec des frais de gestion et taxes très élevés. La force du salariat est d’être groupé et non pas d’être isolé.
Nous sommes tous de futurs retraités et la CFDT DIAC attache beaucoup d’importance à ce que les anciens DIAC ne soient pas oubliés. Vigilants, les négociateurs CFDT ont déjà obtenu une baisse de 4% de la cotisation Mercer pour les retraités. En effet, la loi impose un maximum de 50% du tarif de la cotisation de base par rapport à celle des actifs. La CFDT veut faire mieux et regarde avec intérêt le contrat Humanis dont le maximum est de 30% pour les retraités Renault.
La CFDT défend notre santé et notre pouvoir d’achat !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire